Comment choisir le bon oreiller pour sommeil réparateur ?

Berceau de nos rĂȘves et d’un bon sommeil, l’oreiller est un Ă©lĂ©ment de confort essentiel et dĂ©terminant de nos nuits. Il est malheureusement souvent nĂ©gligĂ©.

Vous dormez ensemble toutes les nuits, et pourtant, il ne vous correspond souvent pas à 100%


Ferme, moelleux, ergonomique, à mémoire de forme ? confort.id vous guide pas à pas pour choisir
le meilleur oreiller, adapté à votre morphologie et position de sommeil.

Votre Oreiller

Avec un soutien cervical adapté

L’oreiller, Ă©lĂ©ment clĂ© d’un bon sommeil

Choisir son oreiller relÚve parfois du parcours du combattant. Il en existe de toutes sortes : moelleux, ferme, oreiller ergonomique ou avec mousse à mémoire de forme, en plumes ou en fibres synthétiques
 Cou raide ou douleurs aux cervicales au réveil ? Le coupable se trouve dans votre lit !

 

Un mauvais oreiller crĂ©e un inconfort et force le corps Ă  s’ajuster continuellement durant la nuit. C’est pourquoi votre oreiller est essentiel Ă  votre confort de sommeil, plus encore que votre matelas et votre couette, ou encore que la tempĂ©rature de la chambre, bien qui ces Ă©lĂ©ments soient Ă©galement importants.

Selon la position que vous adoptez pour dormir, le choix de votre oreiller doit ĂȘtre diffĂ©rent, pour que vous trouviez le plus adaptĂ© Ă  votre morphologie. Votre sommeil ne s’en portera que mieux !

 

L’anatomie, l’élĂ©ment oubliĂ© du confort ?

Au delĂ  de la position que nous prĂ©fĂ©rons au moment de s’endormir, d’autres critĂšres anatomiques entrent en jeu lorsqu’il s’agit de choisir le bon oreiller. Pour garantir une sensation de confort, le soutien fourni par votre oreiller doit ĂȘtre conforme Ă  votre morphologie.

 

Un oreiller qui soutient vos cervicales doit s’accommoder aux spĂ©cificitĂ©s de votre nuque. Deux paramĂštres principaux entrent en jeu : La laxitĂ© et la souplesse. Avant d’aller plus loin, accordons nous sur ce que ces deux termes veulent dire.

 

  • La laxitĂ© peut se dĂ©finir par de la facilitĂ© Ă  mettre vos membres en hyper-extension, des articulations flexibles et des  muscles et tendons longs et Ă©lastiques.
  • La souplesse se dĂ©finit par la capacitĂ© Ă  rĂ©aliser des mouvement particuliĂšrement amples avec facilitĂ© grĂące au travail effectuĂ© sur vos muscles”. En rĂ©alitĂ©, ces deux notions sont assez proches Ă  l’exception qu’une est de nature innĂ©e (laxitĂ©) tandis que l’autre est de nature acquise (Souplesse).

 

Si vous ĂȘtes plutĂŽt de nature laxe ou souple, votre oreiller doit respecter la mobilitĂ© de nuque. Il doit vous soutenir tout en laissant suffisamment d’amplitude au niveau de votre cou pour ne pas forcer votre nuque dans une position en particulier. Un soutien lĂ©ger permettra Ă  vos muscles d’ĂȘtre au plus proche de sa position de repos. Il en rĂ©sulte une sensation immĂ©diate de confort.

 

A l’inverse, si votre nature est plutĂŽt de type raide, il faudra privilĂ©gier un soutien ferme, Ă©vitant Ă  votre cou de se trouver trop en extension. Vous prĂ©viendrez ainsi des tensions dans votre cou au fil du temps.

Quel type d’oreiller choisir et quelle matiùre pour le garnissage ?

On peut distinguer deux principaux types d’oreillers. D’un cĂŽtĂ©, les oreillers classiques, composĂ©s de fibres naturelles, synthĂ©tiques, ou encore de plumes d’oies. De l’autre, les oreillers ergonomique, gĂ©nĂ©ralement faits en mousse Ă  mĂ©moire, dont la forme Ă©tudiĂ©e Ă©pouse les contours de votre nuque.

 

Un bon oreiller doit soutenir le poids de votre tĂȘte et maintenir votre nuque parfaitement alignĂ©e dans le prolongement de votre colonne vertĂ©brale, pour que votre sommeil soit pleinement satisfaisant. Vous devez le choisir ni trop ferme, ni trop moelleux, pour Ă©viter que votre colonne vertĂ©brale ne soit tordue au niveau des cervicales.

 

Les garnissages existants sont multiples : plutĂŽt naturel comme les plumes ou le duvet, ou synthĂ©tique, ou encore Ă  mĂ©moire de forme. Les fibres ne s’adaptent pas toujours Ă  votre position de sommeil et vieillissent mal, avec une tendance Ă  perdre de leur fermetĂ©, Ă  se creuser ou s’aplatir avec le temps.

 

Quant aux oreillers ergonomiques classiques, leur forme prĂ©dĂ©finie et non adaptative ne convient pas non plus Ă  tous les dormeurs
 La mousse Ă  mĂ©moire de forme reste la matiĂšre la plus performante pour soutenir au mieux votre nuque : elle personnalise sa forme en s’adaptant Ă  la chaleur de votre corps et au poids de votre tĂȘte. Cette matiĂšre Ă©pouse parfaitement les contours de votre tĂȘte, pour un confort optimal sans points de pression, et possĂšde une durĂ©e de vie plus importante que les autres oreillers.

 

De nouveaux types d’oreiller hybrides arrivent sur le marchĂ© et changent la donne. Ils sont capables d’apporter un soutien cervicale efficace, tout en apportant un grand confort Ă  l’utilisateur grĂące Ă  des mousses Ă  mĂ©moire de forme respirantes, qui allient maintien parfait et confort thermique.

 

Trouver l’oreiller idĂ©al selon votre position de sommeil

La forme et la taille de votre oreiller sont aussi trĂšs importantes. Selon l’usage recherchĂ© et votre position, vous choisirez tantĂŽt un oreiller carrĂ©, tantĂŽt un rectangulaire.

 

L’oreiller carrĂ© est le plus rĂ©pandu mais il est plus utile pour la dĂ©tente ou pour lire par exemple, car il maintient une grande partie de votre dos. L’oreiller rectangulaire est plus propice au sommeil, en s’adaptant Ă  la forme de vos Ă©paules.

 

Si vous dormez sur le cÎté, votre oreiller idéal doit venir au contact du creux de votre nuque et laisser les épaules dégagées pour ne pas les comprimer. Une épaisseur moyenne est conseillée.

 

Si vous dormez sur le dos, l’oreiller doit offrir un maintien optimal du cou, tout en Ă©tant confortable, sans cambrure de la nuque ; l’épaisseur est un critĂšre secondaire. Enfin, si vous dormez sur le ventre, un modĂšle plus plat doit ĂȘtre choisi pour Ă©viter d’avoir la nuque relevĂ©e et le cou douloureux au rĂ©veil.

 

Choisissez aussi sa largeur en fonction de la largeur de vos Ă©paules. Pour rĂ©duire l’encombrement, il vaut mieux prĂ©fĂ©rer un oreiller au format rectangulaire. Plus large, il convient aussi aux personnes qui bougent beaucoup la nuit !

Un oreiller adapté à ma morphologie pour confort plus grand

Un bon oreiller est un oreiller confortable, qui maintient de maniĂšre efficace vos cervicales et respecte l’alignement de votre colonne vertĂ©brale. Pour choisir le bon oreiller, vous devez sĂ©lectionner le niveau de fermetĂ© qui vous correspond en fonction de la position dans laquelle vous vous endormez.

N’oubliez pas de prendre en compte vos particularitĂ©s anatomiques pour trouver le maintien cervical qui vous correspond !


Laisser nous un commentaire

* Cette case Ă  cocher est obligatoire

*

J'accepte