Améliorer vos performances sportives grâce au sommeil !

On entend souvent parler des bienfaits du sport sur le sommeil, mais savez-vous que bien dormir a également une influence sur vos performances sportives ?

On le sait moins, mais l’un et l’autre sont intimement liés ! Confort ID vous explique tout !

Sport et sommeil, vos deux alliés anti-fatigue

On ne le répétera jamais assez : bien dormir est essentiel pour lutter contre la fatigue et rester en forme, mais faire du sport l’est tout autant ! Le sommeil est primordial pour assurer un processus de récupération physiologique et psychologique, mais aussi pour reconstruire ses défenses immunitaires et ainsi se défendre face aux agressions (microbes, virus…).

 

L’activité sportive permet quant à elle de stimuler les défenses naturelles et la résistance de l’organisme. Une bonne hygiène de vie vous permettra sans aucun doute d’affronter plus sereinement l’hiver !

 

Un sommeil de qualité, indispensable pour récupérer et pour garder la ligne !

Le sommeil est souvent pollué par toute sorte de contrariété du quotidien : stress, surmenage… Autant de facteurs qui peuvent influer sur sa qualité. Pourtant, cette période d’inactivité et de repos est essentielle à vos périodes d’activités intenses. Une bonne nuit permet de bien récupérer après une session sportive.

 

De plus, le manque de sommeil stimule l’appétit et nos envies de grignotage. Pour maitriser ses envies de grignoter, il faut donc soigner son sommeil. Pour cela, nous vous recommandons de suivre tous les conseils présents dans nos différents articles pour bien dormir et retrouver enfin un sommeil réparateur et de bonnes performances à la clé !

Connaissez-vous l’oreiller personnalisé ?

Des entrainements trop intensifs perturbent le sommeil

Plusieurs études ont montré que le sommeil tend à se dégrader lorsque l’intensité de l’entrainement augmente. En effet, notre corps est sursollicité et a des difficultés à revenir à son état normal. L’excitation provoquée par le sport perdure et notre sommeil se dégrade peu à peu, pouvant aller jusqu’à des insomnies.

 

Un mauvais sommeil aura à son tour des conséquences sur la performance et la récupération. Pour ne pas entrer dans ce cercle vicieux, il est important de soigner son sommeil et ne pas s’entrainer à outrance pour ne pas désynchroniser votre alternance veille-sommeil. Après une activité sportive intense ou longue, prendre une douche à température plus froide permet de faire redescendre la température corporelle et d’éliminer les déchets produits dans l’organisme pendant l’activité physique.

 

Nombreux sont les athlètes ayant recours à la cryothérapie, pendant laquelle ils s’immergent quelques minutes dans un caisson à -110°C ! Cela permet à leurs muscles de récupérer plus vite.

Récupérer pendant la nuit, une étape salvatrice

Pour que la récupération après les séances sportives soit optimale, il est nécessaire de dormir suffisamment. Le sommeil permet de récupérer de la journée passée et de préparer le corps à passer à la suivante. Se coucher tôt, à heures fixes, plutôt que d’opter pour des grasses matinées, est un bon moyen de favoriser la récupération musculaire et physique.

 

Le processus de récupération, lié à la sécrétion d’hormones spécifiques, s’effectue plus facilement en début de nuit, lors des premières heures de sommeil. Selon les types de dormeurs, la sécrétion de ces hormones interviendra plutôt vers 22 ou 23h, ou alors vers 1h du matin. Bien récupérer permettra d’avoir à nouveau des conditions physiques idéales pour l’entrainement à venir et d’avoir un mental reposé et combatif pour avoir envie de s’entrainer et pourquoi pas de se surpasser !

 

Connaissez-vous l’oreiller personnalisé ?

Le sommeil vous préserve des blessures et booste vos performances !

Mal dormir ou dormir trop peu joue sur le risque de blessure. En effet, un organisme qui n’a pas bien récupéré reste plus fragile face à l’effort. Lorsque nous sommes plus fatigués, nous sommes moins attentifs et moins coordonné, et une faute d’inattention peut conduire à une blessure. Ainsi, le risque de blessure est accru. Le sommeil permet également de récupérer au niveau articulaire et musculaire.

 

C’est la nuit que les mécanismes de régénération des cartilages ou autres tissus se mettent en place, et si ce processus est perturbé, l’entraînement est vécu comme une surcharge par le corps, avec les risques que cela implique. Bien dormir permet de récupérer pleinement et d’augmenter ses chances de progression. A l’inverse, des nuits trop courtes tirent les performances vers le bas, et vos performances stagneront. Sachez que des différences sont déjà observées après 2h de sommeil en moins, alors prenez soin de vos nuits !

Et si vous adoptiez ces bonnes habitudes dès ce soir ? Ça passe aussi par un bon oreiller 😉